Sans trop savoir pourquoi, sentir que quelque chose s'est brisé...

IMG_4582

Oui, mais quoi? Aucune idée.

On sait juste que quelque chose s'est brisé.

On a beau chercher... impossible d'identifier ce qui est à réparer.

Alors comment retrouver, rassembler et recoller les morceaux éparpillés?

Et si c'était un "truc" qui avait explosé en plein vol? Les "trucs" explosent de plusieurs façons. Il y a des "trucs" qui s'usent en se réalisant.  Les "trucs" sont un peu comme ces étoiles qui continuent de briller -le temps que leur lumière nous parvienne- alors qu'en réalité elles sont déjà mortes. Il y a des "trucs" auxquels on s'accroche et dont on sait qu'ils sont pourtant déjà morts. On se laisse éblouir par leur lueur qui va en s'affaiblissant. Mais tant que la lumière n'a pas fini de traverser l'immensité de l'univers, on garde l'illusion. On y croit.

Il y a des "trucs" dont on décide, dès le départ, qu'ils seront "rangés" dans la case "trucs-étoiles-mourutes". Reste une inconnue à l'équation: la durée du trajet intertrucquérale... Une semaine? Un mois? Un été? Un an? 10 ans? Une vie?

Parfois, avec un peu de hauteur, les pieds dans les nuages et la tête sur Terre, on s'aperçoit qu'il ne s'agissait que d'un "truc-étoile-filante". Un voeu exhaussé de manière fugace. Parfois, on a besoin d'explorer une bonne partie de l'univers jusqu'à ce que... CRIC... CRAC... A avoir trop voyagé, panne de carburant... quelque chose se brise. Qu'adviendra-t-il du "Truc"? Aucune idée.

Les choses se réparent. Par conséquent les "Trucs" aussi. Il suffit alors de bien diagnostiquer la panne.

Parfois c'est un souci de surchauffe. Une pause pour laisser refroidir alors suffit.

Parfois c'est un problème mécanique. Une petite réparation sur LA pièce alors suffit.

Parfois c'est une erreur d'aiguillage. Une bonne carte du ciel étoilé alors suffit.

Parfois c'est un peu tout cela à la fois. L'univers est grand, alors une erreur d'aiguillage peut vite conduire à une surchauffe qui, lorsqu'on s'obstinepersisteetsigne, conduit irremédiablement à la casse d'une pièce.

Il suffit alors de réparer la pièce pour relancer la machine et alors la lumière étoicélante poursuit ses tours et ses détours. Et nous continuons de la regarder.

 

Ne pas trop savoir ce qui s'est brisé mais espérer qu'on pourra le réparer.